BOLTED

Forum dédié à l’optimisation
de la sécurisation des assemblages

Les vainqueurs du concours SpaceX ont choisi des rondelles de blocage

Article publié dans le magazine: Bolted #1 2018.

EN 2015, ELON MUSK, le milliardaire qui finance les entreprises Tesla et SpaceX qui mettent au point des technologies de transport futuriste, a lancé le concours Hyperloop Pod Competition. Il invite les étudiants à concevoir les meilleures navettes possible pour l’Hyperloop, le moyen de transport imaginé par Elon Musk grâce auquel nous voyagerons dans une capsule en lévitation sur des rails, capsule qui se déplacera à une vitesse supersonique dans un réseau de tunnels géants qui reliera les plus grandes villes du monde.

Lors de l’édition 2017, c’est finalement l’équipe WARR Hyperloop de l’Université technique de Munich qui a remporté le trophée en titane. Elle a battu le record mondial de vitesse pour une navette de l’hyperloop en utilisant les rondelles de blocage Nord-Lock afin de sécuriser chaque vis de la capsule.

FORTE DE 30 MEMBRES, l’équipe WARR Hyperloop était divisée en plusieurs sousgroupes qui s’occupaient de différents domaines, de la conception sur ordinateur au marketing, en passant par la structure, l’approvisionnement et le financement. Florian Janke, responsable du sous-groupe chargé de la conception sur ordinateur, explique que le projet de système de transport futuriste ultrarapide porté par Elon Musk l’a enthousiasmé, notamment l’idée que l’on pourrait se rendre de Munich à Berlin en seulement 30 minutes.

Il déclare : « lorsque Elon Musk a lancé se concours SpaceX, il fallait que j’y participe. Nous étions bien classés à toutes les étapes de l’Hyperloop Pod Competition. Lors de la dernière étape, qui mettait l’accent sur la vitesse maximale, nous avons atteint 324 km/h. »

La navette légère de WARR Hyperloop a pulvérisé le précédent record qui était de 310 km/h et qui avait été établi par l’équipe californienne Hyperloop One, dans un tube mesurant 500 mètres. « Bien entendu, lorsque l’on effectue un test à une telle vitesse dans un tube relativement court (1,2 km), il y a beaucoup d’accélération et de vibrations, explique M. Janke. Il était essentiel de sécuriser les assemblages. Nous avons donc utilisé les rondelles de blocage Nord-Lock qui maintenaient fermement les vis en place. Elles correspondaient parfaitement à nos besoins. »

L’équipe WARR s’est inscrite au prochain concours Hyperloop, le troisième de ce type, et a passé avec succès la première étape. Certains membres de l’équipe participent à l’édition 2018, occupant de nouveaux postes au sein du groupe, mais la plupart poursuivent leurs études. Quelques-uns se rendent de salon en salon pour présenter la navette lauréate en 2017.

L’ÉQUIPE A TRAVAILLÉ en étroite collaboration avec de nombreux fabricants pour obtenir un soutien financier et différentes pièces. Certains membres ont depuis décroché des entretiens auprès de ces entreprises et envisagent désormais d’y travailler.

* Tous les champs sont obligatoires. L'adresse mail ne sera pas affichée.