Forger l’avenir

Comment faire tenir une presse exerçant une pression de 8 000 tonnes pour donner une forme à des pièces de métal chauffé au rouge qui pèsent elles-mêmes plusieurs dizaines de tonnes ? Pour A. Finkl & Sons, leader dans le secteur des aciers pour matrices de forgeages et de forgeages libres personnalisés, il n’y avait qu’une seule solution : Superbolt.

Finkl, une entreprise exemplaire de l’industrie américaine de l’acier, cherchait une nouvelle presse pour son complexe industriel neuf de 150 millions de dollars et elle a décidé de le concevoir elle-même de A à Z.

Lorsqu’il a fallu mettre en tension les quatre énormes bâtis de presse de 750 mm de diamètre, Finkl a cherché une solution pour remplacer les méthodes traditionnelles, par exemple le chauffage thermique ou le serrage hydraulique, qui sont souvent difficiles à utiliser, chronophages et potentiellement dangereuses.

Finkl s’est alors tourné vers Superbolt, sur qui elle compte depuis plus de dix ans pour ses solutions de sécurisation des assemblages vissés. Les ingénieurs du groupe Nord-Lock ont suggéré la bague de serrage à demi-écrou (STC) Superbolt. Le STC est constitué d’une bague de serrage sans filet sur laquelle sont fixés des vis vérins. Un demi-écrou est placé au-dessus de la bague et fixé à celle-ci grâce à de petits tensionneurs à vis multiples. Les huit STC de la presse permettent de définir avec une grande précision la précontrainte des colonnes. En outre, ils s’installent et se retirent facilement à l’aide de petits outils. Résultat : encore un client satisfait de Superbolt.

Client : A. Finkl & Sons
Hauteur totale : Environ 15,5 mètres
Distance entre deux bâtis : 4,8 mètres
Capacité de la presse : 8 000 tonnes
Plateau de la presse : 4,5 mètres
Nombre de STC Superbolt : 8

More insights and references

Prenez contact avec nous

Pour plus d’informations sur la façon dont nous traitons vos coordonnées, veuillez consulter notre Charte de confidentialité.

Merci de nous avoir contactés !