Un défi de taille pour une grue gigantesque

LE DÉFI
Les défis ne sont pas une nouveauté pour Terex Tower Cranes, fabricant italien de grues pour la construction et l’utilisation industrielle, fondé (sous le nom de Comedil S.r.l) en 1962. La société fait partie de Terex Cranes depuis 1998. Elle vend ses grues à tour de type flat top, à flèche relevable, à poinçon/perroquet, et à montage rapide partout dans le monde.

Ayant récemment remarqué l’augmentation de la demande pour des grues hautes et puissantes sur des sites de construction importants sur le marché mondial, Terex Cranes a conçu une nouvelle grue à tour équipée d’une flèche relevable dont la longueur maximale atteint 75 mètres, et capable de supporter une charge de 66 tonnes. Il s’agit de la grue à tour la plus imposante jamais construite par Terex.

L’engin qui deviendra la CTL 1600-66 a posé un problème unique : la conception de la fixation entre la tour et la flèche. Huit boulons M100 étaient requis pour l’assemblage et une solution standard aurait nécessité l’utilisation d’une clé dynamométrique hydraulique de 90 kilos pour les serrer. Il aurait donc fallu deux ouvriers pour réaliser l’assemblage, ainsi qu’une mini-grue distincte pour manipuler la lourde clé, le tout dans un espace très limité et en altitude.

LA SOLUTION
Même si la solution standard était réalisable, elle impliquait une modification du modèle de la grue. Les ingénieurs travaillant sur le projet rechignaient à effectuer ces modifications car ils étaient satisfaits du plan d’origine. La difficulté consistait à s’assurer que l’assemblage de la tour en altitude serait simple et sûr pour les opérateurs, sans changer le modèle.

Nord-Lock, l’un des fournisseurs de Terex, a proposé une autre solution : les tensionneurs à vis multiples Superbolt. Le Superbolt CY-M 100X6/W garantissait les performances techniques recherchées par l’équipe de conception sans qu’aucune modification ne soit nécessaire.  Le serrage nécessite peu d’espace car un seul ouvrier suffit : il peut serrer les boulons avec la précontrainte adéquate à l’aide d’une simple clé dynamométrique au lieu d’utiliser le modèle hydraulique pesant 90 kilos.

LE RÉSULTAT
Au total, l’opération prend 40 minutes, soit la même durée que la solution standard. Bien que chaque boulon soit serré plus rapidement, il y en a huit par unité. Cependant, la rapidité n’a pas été le facteur décisif. Sur ce type d’applications (des grues très imposantes aux extensions longues), la maniabilité, l’espace réduit, la sécurité et le fait qu’un seul ouvrier puisse effectuer le travail, plutôt que deux, constituent des avantages essentiels.

La CTL 1600-66 a été mise sur le marché en 2014, il est donc encore trop tôt pour évaluer la réaction des clients. Toutefois, Terex est optimiste quant aux perspectives à long terme de sa gigantesque grue.

Prenez contact avec nous

Pour plus d’informations sur la façon dont nous traitons vos coordonnées, veuillez consulter notre Charte de confidentialité.

Merci de nous avoir contactés !