Comparaison des méthodes courantes de serrage

Comparaison des méthodes courantes de serrage

L’application d’une précontrainte adéquate à un assemblage vissé est une tâche complexe. C’est pourquoi différentes méthodes de serrage ont été développées. Toutes présentent des avantages et des inconvénients spécifiques. Ainsi, les unes ou les autres seront privilégiées pour certains secteurs ou certaines applications.

De manière générale, on peut classer les méthodes de serrage en fonction du moyen par lequel la précontrainte est appliquée. Il existe deux grandes catégories :

  • Rotation de l’écrou/ de la vis : (en contrôlant le couple, l’angle ou l’atteinte de la  limite élastique) l’écrou est entrainé en rotation jusqu’à atteindre la précontrainte.
  • Allongement de la vis : L’assemblage est serré grâce à un allongement initial de la vis. Cet allongement est introduit via une source d’énergie externe.

Pour les gros assemblages vissés, notamment pour les tailles supérieures à M39 ou à 3,8 cm, on utilise principalement les trois méthodes ci-dessous. Cette comparaison s’appuie sur les phénomènes physiques indiscutables qui sous-tendent ces méthodes et est illustrée à l’aide du diagramme de Roetscher.

Prenez contact avec nous

Pour plus d’informations sur la façon dont nous traitons vos coordonnées, veuillez consulter notre Charte de confidentialité.

Merci de nous avoir contactés !