Les éoliennes prennent le large

Alors que le monde entier se tourne vers des énergies plus durables, les éoliennes en mer sont de plus en plus présentes dans nos paysages.

Mais ces éoliennes standard à axe horizontal présentent un certain nombre d’inconvénients. Ainsi, leur fabrication et leur installation coûtent cher en raison de leur mode de fonctionnement et parce qu’elles sont fixées sur les fonds marins.

L’entreprise suédoise SeaTwirl a quant à elle adopté une approche différente de l’énergie éolienne. Celle-ci promet une construction, une installation et une maintenance plus simples, ce qui permettrait de réduire les coûts du cycle de vie et le prix de l’énergie.

« La conception de SeaTwirl est simple et solide, avec peu de pièces mobiles, explique Gabriel Strängberg, directeur général de l’entreprise. Notre éolienne peut être installée dans des eaux plus profondes, où le vent souffle davantage. SeaTwirl est conçu pour les océans. »

L’éolienne à axe vertical SeaTwirl est fixée sur une structure sous-marine gravitaire qui s’étend en profondeur sous la surface. L’ensemble du corps de l’éolienne tourne de manière solidaire. M. Strängberg précise : « L’axe vertical fait tourner l’éolienne, quelle que soit la direction du vent. Une turbine à axe horizontal doit être orientée au vent. Un tel dispositif d’orientation n’est pas nécessaire sur la SeaTwirl. »

SeaTwirl AB a été fondée en 2012, mais sa genèse remonte à 2006, année où l’inventeur Daniel Ehrnberg a cherché comment l’eau pouvait servir d’appui. Après quelques essais à petite échelle, le premier prototype grandeur nature a été lancé en 2011. Le deuxième prototype, installé au large de Lysekil, sur la côte ouest de la Suède, a commencé à produire de l’énergie en juillet 2015.

Nord-Lock a joué un rôle essentiel dans la conception des prototypes de SeaTwirl en fournissant des rondelles de blocage Nord-Lock et des tensionneurs Superbolt.

M. Strängberg explique : « Nous avons choisi les produits Superbolt pour atteindre facilement une précontrainte élevée sur les assemblages et pour simplifier le processus de boulonnage. »

D’autres prototypes sont actuellement testés, et les éoliennes SeaTwirl devraient être commercialisées aux environs de 2021.

Prenez contact avec nous

Pour plus d’informations sur la façon dont nous traitons vos coordonnées, veuillez consulter notre Charte de confidentialité.

Merci de nous avoir contactés !