Ils ne pensaient pas que nous réussirions

Kurt Persson travaille chez Nord-Lock depuis 50 ans.

Sans la grange située près de la maison de ses grands-parents à Halabacken, dans le Jämtland (nord-ouest de la Suède), l’histoire aurait sans doute été très différente. La modeste entreprise qui a fait ses débuts là-bas il y a 55 ans, au milieu des bois et des montagnes enneigées, à quelque 40 kilomètres de la ville la plus proche, est devenue une société industrielle internationale.

Kurt Persson travaille chez Nord-Lock (auparavant connue sous le nom de Nobex) depuis 50 ans, et aujourd’hui, il est à la fois conseiller principal et retraité heureux. Il se décrit comme une personne qui regarde toujours vers l’avenir et qui n’abandonne jamais.

« J’ai quitté l’école après les neuf années obligatoires et depuis, j’apprends “sur le tas”. »

L’entreprise Nobex est née de l’intérêt de son père Bengt pour la technologie. Pendant longtemps, la société produisait essentiellement un brûleur à mazout innovant, avant de se tourner vers les scies à onglets. Ces machines ont été fabriquées jusqu’en 2001. Lorsque Nobex a acquis une société spécialisée dans les rondelles bloquantes en 1982, Nord-Lock est née.

« Pendant les sept premières années de production de rondelles, nous étions dans le rouge. Nous n’avions aucune idée de ce qui nous attendait. Nous avons subi quelques coups durs, mais nous n’avons jamais douté de la longévité du produit. »

Comment avez-vous résolu les problèmes ?

« La technologie a toujours été bonne, mais au départ, le produit ne correspondait pas aux normes, et nous avons plus ou moins été rejetés par les grandes entreprises suédoises lorsque nous avons essayé d’intégrer ce cercle. La situation a changé grâce aux améliorations continues apportées au système de blocage, en développant la conception et en nous assurant de disposer de personnes techniquement compétentes dans l’organisation des ventes. À présent, nous sommes partenaires de grandes sociétés internationales dans divers secteurs et nous adaptons nos solutions à nos clients. »

À quoi ressemble la production ?

« Cela fait 33 ans que nous fabriquons des rondelles, et les technologies de production ont considérablement évolué. Nous disposons d’environ 350 variantes de notre système de blocage, mais nous recevons très régulièrement des demandes spécifiques. Ainsi, une centrale nucléaire cherchait une solution unique et nous avons dû concevoir un outil spécial pour créer les dix rondelles dont elle avait besoin. Il s’agissait d’une solution coûteuse, surtout si l’on sait que le client n’a utilisé que deux de ces rondelles, mais il était satisfait. »

L’histoire de l’entreprise a-t-elle été jalonnée de moments décisifs ?

« L’un des moments clés a été la construction du premier véritable bâtiment industriel à Mattmar en 1980. La municipalité nous soutenait, mais la préfecture a dit non. Elle ne pensait pas que nous réussirions dans cette région peu peuplée. Finalement, nous avons obtenu le financement et nous avons pu commencer la construction, à condition d’installer « de véritables portes, afin que le bâtiment puisse au moins être utilisé comme gare routière ». »

Comment envisagez-vous l’avenir de Nord-Lock ?

« Prendre ma retraite en sachant que Nord-Lock se développe bien, dispose d’une équipe de direction dynamique, et d’employés merveilleux m’apporte une incroyable satisfaction. »

INFORMATIONS : Kurt Persson
Nom : Kurt Persson.
Âge : 66 ans.
Titre : Conseiller principal.
Parcours : à l’âge de quatre ans, il a commencé à nettoyer les machines chez Nord-Lock, qui n’était encore que Nobex. Il a intégré l’entreprise familiale à 16 ans et a ensuite occupé différents postes, par exemple technicien de production, directeur d’atelier ou responsable de la production. PDG de Nord-Lock de 1985 à 2010. Il travaille désormais à temps partiel en tant que conseiller principal.

Prenez contact avec nous

Pour plus d’informations sur la façon dont nous traitons vos coordonnées, veuillez consulter notre Charte de confidentialité.

Merci de nous avoir contactés !