"Les boulons instrumentés seraient vraiment intéressants pour l’industrie"

Si votre pont a besoin de contrôle, le professeur Raid Karoumi est la personne qu’il vous faut. Expert renommé dans son domaine, Karoumi a mis au point de nombreuses méthodes pour la surveillance de l’état des structures et pour l’analyse des vibrations des ponts. Il conduit actuellement des recherches de pointe sur des capteurs et sur l’intelligence artificielle pour préparer les ponts aux défis de demain.

Comment les assemblages boulonnés affectent-ils la durabilité, la sécurité et la maintenance des ponts ?

A mon sens, les assemblages boulonnés sont préférables aux assemblages soudés. Lorsque l’on soude un assemblage, il y a toujours des défauts et des concentrations de contraintes qui rendent ces connexions très fragiles à l’usure. Les assemblages boulonnés bougent légèrement, ce qui engendre beaucoup plus de dissipation d’énergie et donc un amortissement plus élevé. Par ailleurs, installer et connecter des pièces préfabriquées est beaucoup plus facile avec des assemblages boulonnés, surtout en hiver dans les pays nordiques où il fait trop froid pour souder.

Quels sont les principaux défis des assemblages boulonnés et comment les résout-on aujourd’hui ?

Les desserrements dûs aux vibrations, à la fatigue et à la corrosion sont les principaux défis qui sont bien sûr résolus par le serrage, la maintenance et le traitement. Ce qui serait vraiment intéressant pour l’industrie, afin de résoudre ces problèmes de demain, ce sont les boulons instrumentés. Les capteurs intelligents nous disent en temps réel ce qui se passe dans le boulon et nous font savoir quand il est au terme de sa durée de vie ou quand il a besoin d’être serré.

Quelles conséquences ont les vibrations sur les ponts et quels défis représentent-elles ?

Les vibrations ne sont pas souhaitables, non seulement pour le confort du passager ou du piéton, mais aussi pour leur sécurité. De hauts niveaux de vibration sur un pont de chemin de fer, par exemple, réduisent la stabilité de la voie et risquent de provoquer un déraillement. Les ponts sujets à de hauts niveaux de vibration nécessitent aussi plus de maintenance, de réparations et de remises à niveau.

Avez-vous actuellement des projets intéressants ?

Nous avons mis au point un système de surveillance intelligent sans fil qui forme un réseau de neurones artificiels permettant de connaître l’état des ponts. À l’avenir, le réseau pourra comparer les nouvelles mesures aux anciennes données, ce qui nous permettra de détecter des modifications et des détériorations beaucoup plus tôt que lorsqu’on regarde des signaux
ou la structure.

D’autres innovations passionnantes en préparation ?

Pour un projet de pont de chemins de fer sur lequel nous travaillons actuellement, nous avons installé un dispositif qui recueille les vibrations de la voie et les convertit en énergie, qui est ensuite utilisée pour recharger les batteries du système de surveillance. Comme le système capte l’énergie des vibrations, il agit aussi comme amortisseur pour réduire les vibrations du pont. Nous espérons pouvoir utiliser cette énergie captée pour d’autres innovations passionnantes – par exemple pour chauffer la chaussée d’un pont routier pour réduire les accidents dûs au verglas.

Nom: Raid Karoumi

Titre: PhD, professeur en ingénierie des ponts et responsable du Département ingénierie des structures et ponts à l’Institut royal de technologie KTH de Stockholm

Àge: 54 ans

Formation: Master en sciences, mention ingénierie, de l’Institut royal de technologie KTH de Stockholm

PhD en ingénierie structures et ponts de l’Institut royal de technologie KTH de Stockholm

Expérience technologie: Consultant conception pour les bâtiments et les ponts

Passion: Les voitures, notamment les voitures de sport

Prenez contact avec nous

Pour plus d’informations sur la façon dont nous traitons vos coordonnées, veuillez consulter notre Charte de confidentialité.

Merci de nous avoir contactés !